Texte Libre


Bonjour et bienvenue sur Sylvasphere. Je vous propose de découvrir sur ce blog la filière forestière sous tous les angles: métiers, explication de la gestion des forêts, pensées personnelles, blogs, ...

N'hésitez pas à commenter, poser vos questions, proposer vos débats, exposer vos critiques, ... et tant de choses encore! Sylvasphere est un blog qui se veut ouvert d'esprit!
Lundi 22 décembre 2008
Cette question, beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît, m'a été posée par David, auteur du blog Buzztogether. Très étonné sur le moment, puisque je suis très jeune donc ayant un chemin de vie assez court, j'ai dû retourner la question dans tous les sens pour finalement comprendre que ma courte vie a été un enchaînement de rencontres, d'expériences, d'opportunités qui m'ont façonné pour faire de moi ce que je suis aujourd'hui.

Si l'exercice semble sortir de la ligne éditoriale de ce blog, il vous permettra de comprendre comment naît et évolue la passion chez le jeune forestier que je suis.


Pour parvenir à répondre à la grande question posée par David, j'ai dû me plonger dans une réflexion digne d'une séance chez un psy... pour essayer de dégager les grands moments et grandes étapes qui ont façonné ma vie professionnelle d'aujourd'hui.
J'ai réussi à dégager trois grandes étapes qui me permettent d'avoir aujourd'hui une vision tridimensionnelle de mon métier ainsi que de son environnement.

Il va de soi que le BTS Gestion Forestière que j'ai choisi d'intégrer à influencé directement ma vie professionnelle actuelle, donc je n'en tiendrai pas compte dans ma réponse.
En revanche, ce BTS m'a donné l'opportunité de faire un stage au sein d'une équipe de l'AFOCEL (Aujourd'hui FCBA) qui effectuait à ce moment une étude sur des éclaircies mécanisées dans le massif forestier des Landes. Je crois que ça a été mon premier vrai contact avec l'exploitation forestière mécanisée : Un grand frisson et une montée d'adrénaline... une passion est née. 4 mois de contact permanent, d'étude autour de ces engins inconnus pour moi que je considérais avant tout comme des monstres de fer. Sans parler de l'envie de les conduire en pensant que ce ne sera jamais le cas. 4 mois d'un apprentissage très particulier, bien loin de celui que connaissait la majorité de mes camarades de promotion qui avaient décroché des stages plus classiques traitant de l'aménagement ou la sylviculture.
A partir de l'année 2003, un seul objectif donc : se rapprocher toujours plus du milieu de l'exploitation mécanisée.


Courant 2004, le cap est franchi : je décide, à la suite de mon BTS, de travailler sur une machine d'abattage.
Nous voilà donc en 2005. Je suis parachuté depuis la Corrèze dans les Monts de Lacaune, dans le sud de la France, loin de la société pour laquelle je travaille. Premier poste, aucune expérience. Des grands moments de solitude qui vous apprennent beaucoup. Des galères aussi. Comme le dit le vieil adage, "c'est en forgeant que l'on devient forgeron". Même si j'ai souvent été accompagné lors de l'apprentissage de mon métier, je crois que 80% de mon expérience provient de ces moments seul, au fond des bois, parfois jusque 22h, à chercher des solutions pour me dépanner et redémarrer le lendemain.


Enfin, troisième et dernière étape (pour le moment) de cette évolution, ce blog, Sylvasphère. Je crois que cela m'apporte beaucoup.
Jusque début 2007, je n'avais jamais pris le temps d'écrire pour m'exprimer sur des thèmes plus ou moins sérieux. En écrivant, j'ai beaucoup appris sur la filière bois en cherchant des infos, des données. J'ai appris à prendre du recul par rapport à ma profession. J'arrive aujourd'hui à porter des jugements objectifs sur ce que je fais tous les jours, et sur le matériel que j'utilise. Cette prise de recul m'a permis d'évoluer, de rechercher autre chose que la production ; de la qualité je pense.
En réalité, Sylvasphère correspond pour moi à une autoformation évoluant sur le très long terme : au fur et à mesure de la construction de ce blog, ma vision sur la filière forestière évolue, murit.


Voilà donc aujourd'hui ma vision des choses sur mon parcours (assez court pour le moment). Sans doute que cette vision évoluera avec le temps. Et en même temps, je suis à peu près sûr que mon métier va évoluer lui aussi, sans doute vers quelque chose de plus qualitatif, plus tourné vers la sylviculture et la valorisation des parcelles et des bois, enfin, je l'espère.
par Thibault publié dans : Chemin de vie
ajouter un commentaire commentaires (3)    créer un trackback recommander

Rémunération de l'auteur

Calendrier

Février 2009
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
<< < > >>

Toujours utile ..


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



Pour ceux qui souhaiteraient faire de la promotion pour Sylvasphere avec le bouton suivant

Sylvasphere

Coller le code suivant dans votre blog :


Du flux !!!

  • Flux RSS des articles

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus