Texte Libre


Bonjour et bienvenue sur Sylvasphere. Je vous propose de découvrir sur ce blog la filière forestière sous tous les angles: métiers, explication de la gestion des forêts, pensées personnelles, blogs, ...

N'hésitez pas à commenter, poser vos questions, proposer vos débats, exposer vos critiques, ... et tant de choses encore! Sylvasphere est un blog qui se veut ouvert d'esprit!
Samedi 27 septembre 2008
Depuis le mois d'avril, le groupe papetier français Matussière et Forest était en situation de redressement judiciaire. La société, fondatrice du papier recyclé dans les années soixante, et grand consommateur de petits bois blancs n'a pas su redressé la barre, et cette semaine, le 23 septembre très exactement, le tribunal de commerce de Grenoble a rendu son verdict : Matussière et Forest a été placé en liquidation judiciaire faute de repreneur. Ce sont donc plus de 700 salariés qui perdent donc un emploi en France, dont 110 à Saint Girons, en Ariège, à la papèterie du Lédar, usine à l'équilibre financièrement, voire bénéficiaire. Mais hélas, elle ne passe pas au travers des mailles du filet. Pour autant, les ouvriers gardent un peu d'espoir : lundi dernier, ils ont exprimé leur volonté de reprendre leur usine en s'engageant dans une démarche de Société Coopérative de Production (SCOP). Le délégué CGT Vincent Ramond aurait déclaré à l'AFP que la région était "prête à porter ce projet avec l'ensemble des collectivités territoriales à hauteur de 5 millions d'euros". Le conseil régional avoue porter un intérêt à la proposition des ouvriers sans pour autant chiffrer le coût de l'opération.

Concernant la viabilité du projet, l'unité ne serait viable que si elle ne produit que du papier recyclé, nécessitant l'investissement dans une unité de désencrage du papier. La production à partir de pâte à bois serait donc stoppée.

Donc, quelle-que soit l'issue choisie, tous les fournisseurs de bois à papier devront trouver rapidement d'autres débouchés, chose difficile dans les conditions actuelles puisque les tarifs pratiqués par le groupe étaient avantageux par rapport à d'autres marchés, notamment étrangers.

Et au niveau du milieu forestier ?


Les conséquences devraient se faire sentir rapidement. D'une part, l'usine du Lédar, et sans doute les autres, permettait d'absorber des quantités de bois considérables provenant des premières éclaircies, processus indispensable à la bonne conduite d'un peuplement.

D'un point de vue négoce, tous les acteurs devraient être désavantagés, du propriétaire à l'entrepreneur en passant pas le négociant, puisque le Lédar, par exemple, basait ses tarifs sur l'unité du stère, tandis que la plupart des autres utilisateurs de bois de trituration basent leurs tarifs sur la tonne, soit deux fois moins cher en moyenne.

Les deux conséquences jointes engendreraient un véritable problème dans la bonne réalisation des travaux sylvicoles, dans le bon déroulement des ventes de bois (les petits bois auront de plus en plus de mal à trouver preneur)

L'aventure de l'usine du Ledar et du Groupe Matussière est donc loin d'être terminée, et devrait donc faire couler encore beaucoup d'encre sur les papiers recyclés des quotidiens régionaux et nationaux...
par Thibault publié dans : Actualité du bois
ajouter un commentaire commentaires (7)    créer un trackback recommander

Rémunération de l'auteur

Calendrier

Septembre 2008
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Toujours utile ..


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



Pour ceux qui souhaiteraient faire de la promotion pour Sylvasphere avec le bouton suivant

Sylvasphere

Coller le code suivant dans votre blog :


Du flux !!!

  • Flux RSS des articles

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus