Texte Libre


Bonjour et bienvenue sur Sylvasphere. Je vous propose de découvrir sur ce blog la filière forestière sous tous les angles: métiers, explication de la gestion des forêts, pensées personnelles, blogs, ...

N'hésitez pas à commenter, poser vos questions, proposer vos débats, exposer vos critiques, ... et tant de choses encore! Sylvasphere est un blog qui se veut ouvert d'esprit!
Samedi 24 février 2007

Bois de chauffage.NET
Bois de Chauffage.NET
Site de comparaison de tarifs de bois de chauffage par région.

par Thibault publié dans : Sylvasphere - A propos
ajouter un commentaire commentaires (0)    créer un trackback recommander
Samedi 24 février 2007

Le Journale de la Mécanisation Forestière

Le Journal de la Mécanisation Forestière
Le magazine technique des passionnés de la mécanisation forestière
par Thibault publié dans : Sylvasphere - A propos
ajouter un commentaire commentaires (1)    créer un trackback recommander
Vendredi 23 février 2007
Plusieurs évènements, ces derniers jours, ont mis en avant la chasse : les candidats aux présidentielles sont allés à la rencontre des chasseurs, et un fait divers dramatique à eu lieu ces derniers jours, lorsqu'un enfant de 5 ans et demi a tiré sur son petit frère avec une arme de chasse ...

Outre le fait que Mme Royal a évoquée la chasse comme un loisir rural, ce qui est un peu short pour quelqu'un qui se dit soucieuse de la protection de notre environnement, j'ai entendu des témoignages à la radio (Sud Radio, de 14h à 17h , tous les jours), assimilant la chasse à une tuerie d'animaux sauvages... C'est navrant d'entendre des gens parler d'extermination animale, de tuerie, de boucherie du dimanche, ...

Je ne suis pas chasseur, mais enfin, je vais me permettre de prendre leur défense: oui, je suis pour la chasse !

La chasse est nécessaire au bon fonctionnement de la nature : il s'agit d'une régulation des espèces par l'élaboration et l'application de plans de chasse : celle ci permet d'éviter les dégâts trop important en forêt : jeunes bourgeons et pousses arrachés, frottis des bois de cervidés sur les arbres, ... Si cette activité était absente, les bois ne pourraient pas se développer de manière facile, et nous aurions une forêt relativement pauvre d'un point de vue qualitatif.
Aujourd'hui, la chasse est souvent intégrée dans la gestion des grands domaines forestiers, par l'aménagement de zones dans lesquelles le gibier peut venir brouter librement, laissant le reste des peuplements hors de danger. Cela étant, si aucune régulation des populations de gibier n'est faite, ces aménagements ne suffiront plus. Mais reste un problème : aujourd'hui, la France souffre d'un manque de chasseurs, donc d'une mauvaise régulation de ces populations. La faute à qui ? Sans doute à tous ceux qui prétendent défendre l'environnement en propageant de fausses idées sur une activité qui est, quand même, plus qu'un simple loisir rural. N'est ce pas Mme Royal !

par Thibault publié dans : Tours et détours en forêt
ajouter un commentaire commentaires (2)    créer un trackback recommander
Dimanche 18 février 2007

En France, beaucoup de marques de matériel d'abattage et de débardage se disputent le marché. Parmi elles, trois se démarquent nettement par leur omniprésence : ValmetJohn Deere et Ponsse.

Toutes trois ont des gammes de matériel assez développées en débardage et abattage mécanisé. Chaque gamme correspond à des besoins très spécifiques : tailles différentes des matériels selon la grosseur des bois à exploiter et le type d'éclaircie à réaliser.

Seulement, depuis un ou deux ans, ces trois constructeurs font la guerre au gros : quand l'un sort un modèle puissant, les autres font de la surenchère en supprimant des modèles plus petits. Par exemple, Ponsse se sentant de plus en plus surpassé par la Valmet 941, a sorti un model encore plus gros, la Bear, ne servant absolument à rien pour les opérations sylvicoles courantes !

La conséquence est grave : les entrepreneurs ont de plus en plus de mal à trouver un matériel correspondant précisément à leurs besoins. Ils sont de plus en plus obligés de se tourner vers des modèles encombrant, entraînant des surcoûts énormes, un travail de moins bonne qualité, une baisse significative du rendement, ... La conséquence va plus loin : les donneurs d'ordre sont de plus en plus réticent quand à l'utilisation de l'abattage mécanisé en éclaircie par peur de l'utilisation d'un nouveau dinosaure forestier !

Concernant les conséquences côté constructeurs, le Service Après Vente est de plus en plus médiocre du fait de la multiplication des modèles, donc une baisse de fiabilité ... Bien dommage quand on connaît l'importance du SAV de ces engins (voir mon post sur la gestion d'une situation de crise).

Alors voici un petit message pour nos amis les constructeurs : avant de vous préoccuper des innovations du voisin, prenez conscience du besoin d'une filière en perpétuelle évolution ! Alors vous gagnerez la confiance des utilisateurs et vous permettrez la réalisation d'un travail de qualité !

par Thibault publié dans : Mécanisation
ajouter un commentaire commentaires (1)    créer un trackback recommander
Samedi 17 février 2007

Il existe deux manières de se ballader en forêt le week end : la ballade au fil des chemins sans se préoccuper de ce qui nous entoure ou alors se ballader en entrant dans les parcelles et en passant à la loupe ces êtres vivants que sont les arbres ! Alors notre petit tour prend une allure magique, et la forêt devient vivante, nous pose des devinettes, on comprend qu'il existe une hiérarchie entre les arbres d'une même espèce, avec une réelle compétition parfois. Mais pour le ressentir, mieux vaut être bien accompagné pour bénéficier d'explications claires.

Voici quelques exemples de petites trouvailles en forêt que vous pouvez vous aussi observer de vous même. Petit tour au Royaume des Bizarreries ...

Ce petit cliché a été pris dans les Landes, au Teich. Il s'agit d'un Pin maritime touché par la "tordeuse du Pin". Cette fameuse chenille est redoutable pour les forestiers. Elle n'entraîne pas la mort de l'arbre, mais sa déformation. Il s'agit en réalité d'un petit lépidoptère qui pond en avril dans les jeunes pousses, bourgeons ou aiguilles de Pin. La larve péntre dans la moelle des ejunes pousses puis creuse dans les parties ligneuses de la tige (zone dure du bois) un peu avant d'arriver à maturité. Cette action provoque parfois la rupture de la partie touchée, mais conduit aussi aux déformations visible sur la photo: la tige est alors ramollie et se déforme au long de sa croissance !

Quel arbre est-ce donc ? Un Charme! Un très grand charme de la Forêt de Tronçais dans l'Allier. Ce qui est étonnant, bien que courrant chez les vieux individus, ce sont les canelures de son tronc. Pourquoi ? En fait, les fibres du bois, d'une manière générale, ont des orientations qui varient. Certains ont les fibres droites, d'autres ondées, d'autres torses, comme ce charme. Avec l'âge, cette torsion des fibres est de plus en plus visible et lui donne cet aspect. Petite info, le sens des fibres dans l'utilisation du bois joue un rôle primordial ! Un scieur faisant des produits de grande qualité le vérifie toujours avant d'acheter un lot en forêt. Certaines untilisations, comme la tonnellerie pour le chêne, excluent totalement les fibres torses ( à moins de vouloir des tranches vrillées ce qui rend compliquée la conféction d'un tonneau !). D'autres utilisation, comme la lutherie, sont à la recherche de bois à fibres ondées (Très très rare !), ce qui donne une résonnance extraordinaire à un violon et en fait sa grande qualité (les Stradi-Varius par exemple ...). Ces bois ondés peuvent se vendre plusieurs dizaines de milliers d'euros le mètre cube !

Toujours en Forêt de Tronçais, comme dans d'autres futaies de chênes d'ailleurs. Nous voici devant une parcelle qui peut paraître triste pour certains. Pourtant, cette parcelle sera sans doute admirée par nos arrières arrières arrières ... petits enfants! Eh oui! Il s'agit là d'une parcelle de chêne sessile en cours de régénération naturelle, ce qui peut prendre 10 ou 15 ans. Travail de longue halène. Si vous pénétrez dedans, vous pourrez observer de tous petits chênes au pied de leurs parents (premier plan de la photo). Il y a parfois 40 000 semis à l'hectare ! Hélas, ce type de parcelle est souvent critiquée par le grand public, pensant à un massacre du paysage, représentant pourtant un cycle obligatoire du milieu forestier, et parmi les plus difficile à réaliser avec succès !

Je vous aide ... Il s'agit d'un gros plan sur l'écorce d'un chêne dans une futaie du nord de la Bourgogne. Le petit appendice est en fait un picot. Oui, c'est son nom ! Il mesure 3 ou 4 mm. Il apparaît par exemple lors de coupe de régénérations, comme ci-dessus. La mise en lumière un peu brutale provoque son apparition. C'est un bourgeon dormant, qui s'étire depuis le coeur de l'arbre, et qui apparaît, menaçant de se développer, lors de coupes entraînant la mise en lumière rapide des arbres. Il témoigne d'une sorte de stress de l'arbre (ne pas oublier qu'un arbre est vivant  et qu'il communique à sa manière !).

En forêt, il faut aussi regarder à terre. Il n'y a pas que des arbres. D'ailleurs, ce qui se trouve au sol est le meilleur indicateur de sa qualité et de l'environnement. Ici (Dans le sud de la Corrèze, sur le Causse de Brive, dans une peupleraie plus ou moins à l'abandon), il s'agit de petites plantes sans tiges, des Lathrées clandestines, se trouvant la plupart du temps sur des argiles de décarbonatation, sur des sols riches en bases.

 

Vous voilà donc un peu mieux avertis de ce qui peut se passer devant vos yeux, lors d'une ballade. J'essaierai de prendre quelques clichés supplémentaires qui vous permettront d'en connaître d'avantage sur le Royaume des Bizarreries !

par Thibault publié dans : Tours et détours en forêt
ajouter un commentaire commentaires (2)    créer un trackback recommander

Rémunération de l'auteur

Calendrier

Février 2007
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        
<< < > >>

Toujours utile ..


Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



Pour ceux qui souhaiteraient faire de la promotion pour Sylvasphere avec le bouton suivant

Sylvasphere

Coller le code suivant dans votre blog :


Du flux !!!

  • Flux RSS des articles

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus